Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

La poussière prie sur une tombe du Fouta

Posté par: Mamadou Youry SALL| Mercredi 31 août, 2016 21:08  | Consulté 381 fois  |  4 Réactions  |   

 «La poussière prie sur une tombe du Fouta»
 L’écrivain togolais  Guy Amou restitue l'histoire de l’Almaami Abdoul Kader Kane


L’auteur Guy Amou, qui a écrit une pièce de théâtre sur l’histoire de l’almaami sénégalais Abdoul Kader Kane intitulée «La poussière prie sur une tombe du Fouta», a, récemment, lancé cette œuvre à la Librairie Abc à Cocody-II-Plateaux. 
Alain Tailly, directeur du Centre national de l’action culturelle (Cnac), a eu la charge de présenter cette œuvre de 250p éditée aux éditions Passerelle. A l’en croire, l’écrivain d’origine togolaise qui vit à Montréal (Canada) «nous fait partager le meilleur de l’Afrique qui est en lui». Il a fait savoir que le personnage principal est l’homme de la complexité complexe. «Cette pièce fait l’objet d’une construction arithmétique très mélodieuse. L’auteur a divisé son œuvre en 3 actes et 7 scènes. La métaphore de la poussière se développe en 3 temps. Guy Amou restitue ici à l’Afrique l’histoire d’un de ses fils les plus remarquables, Abdoul Kader Kane. Cette histoire vraie d’Abdoul Kader Kane est admirable d’enseignements. Il y a 3 enseignements qu’il faut tirer de cette pièce dont Apprendre à nous aimer nous-mêmes, nous les Africains, car les Africains ne s’aiment pas. Ce qu’il faut changer en Afrique, c’est la mentalité, le comportement, la perception de l’autre», a relevé Alain Tailly. Qui a indiqué que Guy Amou est un afro-réaliste et que la révolte, celle qu’a entreprise Abdoul Kader Kane, est le début d’une prise de conscience.
Quant à l’auteur, il a dit qu’il lui fallait donner à l’oralité toute sa place. Il a révélé qu’avant d’écrire sa pièce de théâtre, il a entrepris deux ans de recherche sur son personnage principal. «Ce n’est pas une œuvre d’histoire que j’ai voulu écrire. J’ai tout simplement voulu recréer le cadre, l’ambiance et surtout restituer la pensée profonde de l’almaami. Tout ce qui est dit du début à la fin est de moi. La forme est de moi, mais le fond est d’une vérité historique entière», a-t-il reconnu. Guy Amou a restitué l’histoire d’Abdoul Kader Kane, constructeur compulsif de mosquées et d’écoles. L’œuvre, qui nous ramène à 13 ans avant la révolution française, à quelques années avant celle de l’Amérique, trace les contours du destin tragique d’Abdoul Kader Kane, le 1er Almaami du Fouta Tooro. L’auteur dit avoir écrit sur cet emblématique personnage pour restituer la vérité sur sa personne et le faire connaître du grand             public. 

M.B.

Notre Voie ; Quotidien ivoirien

 L'auteur  Mamadou Youry SALL
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Fouta, Almaamiyat, Révolution
Commentaires: (4)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Kobs En Mars, 2017 (19:42 PM) 0 FansN°:1
Merci bcp mai est ce k les livre sont disponibl ici (senegal)
Kobs En Mars, 2017 (19:42 PM) 0 FansN°:2
Merci bcp mai est ce k les livre sont disponibl ici (senegal)
Kobs En Mars, 2017 (19:42 PM) 0 FansN°:3
Est ce k l livr est disponible ici
Kobs En Mars, 2017 (19:42 PM) 0 FansN°:4
Est ce k l livr est disponible ici

Ajouter un commentaire

 
 
Mamadou Youry SALL
Blog crée le 12/10/2013 Visité 48135 fois 13 Articles 188 Commentaires 6 Abonnés

Posts recents
Touba réhabilite l’Ecole nationale du Sénégal
Valorisons la richesse historique et scientifique de la vallée du Sénégal !
La poussière prie sur une tombe du Fouta
Abris provisoires et déficit en amphithéâtres, n’y aurait-il aucune solution ?
Appel de Ndar : Éradiquons les abris provisoires !
Commentaires recents
Les plus populaires
Heureusement qu’il y a des syndicats dans ce pays, Monsieur le Président !
L’École privée rafle la mise du concours d’entrée en 6ème !
L’insulte des députés aux universitaires !
Le décideur politique et le déclin académique
Appel de Ndar : Éradiquons les abris provisoires !